la Légende d'Osiris - Mythologies egyptiennes

Osiris et Isis et la Cour

 

La Légende d’Osiris

 

 

Osiris est né du dieu-terre Geb et de la déesse-ciel Nout. Il était juste, bienfaisant, enseignant à l'humanité les arts et les techniques. Il avait été désigné pour être roi. Son épouse, Isis, était merveilleusement belle. Au bout d'un certain temps, Seth, le frère d'Osiris, fou de jalousie, décidé de l'assassiner.


Il prépara un festin en l'honneur d'un roi qui revenait de l'étrange et 72 amis de Seth furent conviés à y participer. A cours du repas, un coffre en bois admirablement bien travaillé fut apporté et Seth lança son défi : il offrirait le coffre à celui qui le remplirait exactement lorsqu'il serait couché dedans; Selon un plan prévu à l'avance, un certain nombre d'invités essayèrent , mais aucun n'avait la taille voulue. Alors, Osiris s'y allongea à son tour et, en raison de sa stature exceptionnelle, il y tint tout juste. A cet instant, des complices de Seth refermèrent le coffre, l'emportèrent dans les eaux du Nil et l'abandonnèrent aux flots, près de Byblos.

Quand Isis apprit qu'Osiris avait été assassiné, elle commença à partir à sa recherche, qui fut longue et difficile. Elle retrouva le corps et le ramena en Egypte. Elle veilla alors sur le corps en attendant la naissance d'Horus, leur fils. Mais Seth ne tarda pas à apprendre la nouvelle et, lorsqu'il vit le corps, il le coupa en une quinzaine de morceaux puis les éparpilla à travers toute l'Egypte. Isis recommença ses recherches et ensevelit chaque morceau là où elle le trouva. Ainsi, la tête est à Abydos, le cou à Héliopolis, la cuisse gauche à Bigeh, etc... Seul manquait le membre viril, jeté par Seth dans le fleuve et dévoré par un crocodile.

Le reste de la légende, raconté sur un papyrus du Nouvel Empire, raconte les combats entre Seth et Horus qui voulait venger son père en tuant son oncle. Au cours d'une lutte, Seth arracha un œil à son neveu, mais Horus finit par triompher et monta sur le trône de son père. Son œil lui fut rendu par le dieu Thot. A la suite de cet épisode, Horus devint le modèle de la dévotion filiale et l'œil perdu le symbole du sacrifice.

Osiris est ainsi considéré comme le père des pharaons, le dieu des morts et le symbole de la vie dans l'au-delà. Ainsi, le peuple égyptien fut persuader que pour vivre dans l'au-delà, il fallait, comme Osiris, répéter sur le corps du défunt les gestes magiques d'Isis et les prières d'Horus et de Thot.

Osiris : Dieu de la fertilité et gardien du monde des morts.

Horus : Dieu du ciel et protecteur du roi.

Seth : Dieu de la guerre et du désert.

: Dieu du soleil.

Anubis : Dieu des morts.

Les Égyptiens croyaient que les inondations, les sécheresses, les famines ou les épidémies étaient provoquées par la colère des dieux. Comme il existait beaucoup de dieux, les Égyptiens consacraient énormément de temps à la prière et à la construction de temples. Ainsi, ils espéraient que les dieux allaient être satisfaits et qu'ils allaient les protéger.

 

6 votes. Moyenne 2.83 sur 5.

Commentaires (1)

1. Mathieu Loua (site web) 31/08/2011

Historiquement, selon le camerounais Kotto Essome, Osiris est un roi conquérant qui était parti depuis le soudan pour fonder un empire dans le delta du Nil (Voir: Chemins de la Christologie africaine, Desclée, Paris, 2001)Je voudrais avoir plus d'information sur la figure d'Osiris

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 21/11/2011